Jean Marc JOURDAN

Article publié le Lundi 08 Fevrier 2021 à 15h56


Jean Marc JOURDAN nous a quitté ce dimanche matin après avoir lutté ardemment contre le cancer.
Il a largement participé à ce qu’est notre club aujourd’hui.
Petits et grands, nous lui devons beaucoup.
Jean Marc, Professeur d’éducation physique en provenance de la région parisienne, avec un passé de rugbyman grenoblois, vient à la rencontre du CNC en 1985.
Dès son arrivée, il prend en main le groupe « jeûne » comme il savait si bien le dire avec son accent montagnard et cette prononciation inimitable.
Disponible comme aucun, il a forgé et façonné comme entraîneur, éducateur, des générations de nageurs (et aussi de parents) qui se sont succédées pendant près de vingt ans (1985 – 2004).
La pédagogie, c’est l’art de la répétition et il excellait dans cet exercice. Répéter, répéter les consignes sans cesse, toujours avec les explications qui conviennent. Écouter, convaincre et mettre en confiance étaient ces maitres mots.
Il était exigeant avec lui-même ce qui lui permettait de l’être avec les autres.
Nous avons tous en tête ses plans de travail manuscrits qu’il rédigeait sur une table au Triomphe avec un petit café et le journal l’Équipe. Des heures de travail bénévole, celles qui donnent toute la valeur à sa passion pour la natation.
Toujours prêt à innover : Donner du sens aux classes sportives, les stages à la maison lors des petites vacances puis les stages d’été, ceux qui ont le plus marqué les nageurs mais ô combien structurants.
Les souvenirs s’empilent et se bousculent…
La convivialité l’habitait. Il aimait les moments de partage vécus au sein du CNC. Il était chez lui mais toujours dans le respect des anciens comme il disait.
Jean Marc fut le socle du renouveau du CNC. L’homme providence qui a apporté sa passion pour bâtir l’âme qui perdure toujours aujourd’hui au CNC. Voilà 35 ans que nous sommes le nez sur le rail (ainsi qu’il imageait le placement du nageur dans l’eau) qu’il a initié.
Aujourd’hui, le CN Chalon perd un ami, un « vrai bonhomme », humble mais tellement exceptionnel pour tous ceux qui l’ont côtoyé.
Merci Jean Marc, nous sommes fiers et heureux de t’avoir connu.
CERCLE NAUTIQUE CHALONNAIS