ALLIANCE DIJON NATATION

   

Les actualités

Portrait de nageuse : Laura Mahieu

Article publié le Mercredi 15 Decembre 2021 à 14h28


Laura est arrivée à l'ADN il y a quatre ans. Elle a accepté de répondre à nos questions, découvrez son portrait 

 

- Bonjour Laura, peux-tu te présenter?

Je m'appelle Laura, j'ai 22 ans. Je suis actuellement en master 2 de psychologie clinique à l'université de Bourgogne. Je réalise mon master 2 sur 2 ans, pour pouvoir nager tous les jours. Je suis amputée au niveau des deux genoux, depuis l'âge de 10 mois.

 

- Depuis quand nages-tu?
Je ne saurais pas dire exactement. J'ai appris à nager très tôt, mes parents voulaient m'habituer le plus vite possible au regard de l'autre sur mon handicap. Et c'est vrai que ça m'a beaucoup aidé ! Sinon, j'ai commencé les compétitions en handisport il y a une dizaine d'années je dirais.
 
- Peux-tu nous décrire ton parcours de natation jusqu'à aujourd'hui?
Comme je le disais, j'ai appris à nager très tôt, et j'ai tout de suite aimé ça. Dans l'eau, je me sens plus libre, plus légère. Je me suis entraînée de plus en plus sérieusement au fil des années. Je suis arrivée à l'ADN grâce à mes études supérieures, il y a maintenant 4 ans. J'ai d'abord nagé dans le groupe Promotion, et je suis maintenant dans le groupe master. Cette année est pour moi spéciale, car j'ai fait une pause d'un an dans ma carrière sportive. Le covid, les exigences au niveau de mes études ainsi qu'une perte de plaisir m'ont poussé à faire une pause. Lorsque j'ai décidé de m'éloigner des bassins, je n'étais pas certaine de revenir. Puis, après un an sans nager, j'ai réalisé que ça me manquait vraiment. M'arrêter m'a aidé à comprendre combien la natation est indispensable à mon équilibre personnel.
 
- Combien de fois t'entraînes-tu par semaine?
Cette année, j'ai donc repris à 5 entraînements par semaine. J'augmenterai peut-être la charge d'entraînement au fil du temps. J'ai également un entraînement d'athlétisme par semaine, qui vient compléter ma préparation physique.
 
- Qu'est-ce qui t'as fait commencer ce sport? et qui te fait continuer? As-tu des objectifs sportifs?
Je dirai que la natation est un des seuls sports que je peux faire sans trop de difficultés, malgré mon handicap. Je continue, parce que malgré la fatigue et les douleurs parfois, j'aime les sensations qu'on ressent dans l'eau. Ce qui m'a toujours poussé à continuer, c'est le plaisir que je prends avec la natation. Sans plaisir, il serait compliqué de nager tous les jours, et ce pendant plusieurs années.
Concernant les objectifs, j'ai du mal à me projeter étant donné que j'ai arrêté les entraînements pendant un an. Néanmoins, je participerai aux championnats de France handisport d'hiver (11 et 12 décembre) et d'été (début juin 2022). Dans les années à venir, j'aimerais réussir à faire des minimas pour entrer en équipe de France (championnats d'Europe ou du Monde)
 
-Quel mot utiliserais-tu pour parler de l'ADN ?
Compliqué de résumer en un seul mot! Je dirai convivialité, malgré les exigences des entraînements.
 
Merci Laura, et bonne continuation !
CONTACTEZ-NOUS







ALLIANCE DIJON NATATION


Label National
Piscine de la Fontaine d'Ouche
Allée de Ribeauvillé
21000 DIJON
Tél : 03 80 66 55 62
Secrétariat contact@dijonnatation.com

Correspondant :
Hatim CHAMCHI

J'accepte les conditions d'utilisation
*champs obligatoire
Lundi 13h30 / 17h00
Mardi 9h00 / 12h30
Mercredi 13h30 / 17h00
Jeudi 12h00 / 15h00
Vendredi 13h30 / 17h00